Eurostar suspend ses relations vers Lyon en 2020 et 2021

La décision en a surpris plus d’un : Eurostar a annoncé ce mercredi 24 juin qu’il renonçait à faire circuler ses trains entre Londres, Lyon et le sud de la France, non seulement pour l’année 2020, mais également pour 2021 !

Raison invoquée : la volonté pour la compagnie de se recentrer sur les relations entre les capitales (comprenez Londres, Paris et Bruxelles), là où la demande est la plus importante, ainsi que la difficulté de maintenir les restrictions dues au Covid-19 sur des liaisons aussi longues.

Si la décision de se recentrer sur les liaisons les plus fréquentées peut s’entendre d’un point de vue commercial pour tenter d’éponger ne serait-ce qu’une partie des pertes engendrées pendant la pandémie, l’argument sanitaire est quant à lui plus difficilement compréhensible : Eurostar n’est pas le seul opérateur à faire circuler des trains pendant 6 heures, et ce type d’argument n’a pas encore été invoqué par une autre compagnie pour justifier une suspension des circulations.

La décision de suspendre la relation Londres-Lyon-Avignon-Marseille pour toute l’année 2021 est, quant à elle, totalement incompréhensible ! Personne n’a la moindre idée de ce que sera la situation dans 3 mois, alors imaginer ce qui se passera d’ici à l’année prochaine relève carrément de la science-fiction ! Cette décision pourrait bien plutôt laisser penser qu’Eurostar se cherche une excuse pour mettre fin à cette relation. En outre, on est en droit de se poser également des questions quant au devenir des relations hivernales entre Londres et Bourg-Saint-Maurice : comment justifier leur maintien quand la compagnie annonce suspendre une liaison à la fréquence de circulation supérieure et au temps de parcours analogue (6h30 pour Marseille contre un peu plus de 7h pour Bourg-Saint-Maurice) ? Les Eurostar des neiges sont-ils eux aussi sur la sellette ? L’avenir nous le dira, mais il ne s’annonce pas forcément radieux…