Fermetures en série de guichets SNCF en région lyonnaise

Fermetures en série de guichets SNCF en région lyonnaise

A partir de 11 juillet prochain, la gare de St André de Corcy ne fera plus que regarder s'arrêter les TER, son guichet sera fermé

On le sait depuis un moment, il ne fait pas bon être guichetier à la SNCF actuellement ; arguant de l’essor de la vente de billets sur Internet, la compagnie nationale cherche à réduire ses effectifs dédiées à la vente physique aux clients. Ce sont ainsi 1 400 postes de vendeurs sur les 6 000 qu’elle compte à l’heure actuelle que la SNCF souhaite supprimer d’ici à 2016 ! Et malheureusement, la région lyonnaise n’échappe pas à la tendance…

C’est tout d’abord l’agence du 3e arrondissement, située rue de la Part Dieu, qui a fermé ses portes le 28 mai dernier. Puis vont suivre à la fin du mois de juin les agences de Montplaisir, dans le 8e arrondissement, et de Gratte-Ciel dans le centre-ville de Villeurbanne. Ce sont au final 1/3 des 9 agences du département (Bellecour, Croix-Rousse, Vitton, St Genis et Gare de Villeurbanne, certes toutes sur le périmètre du Grand Lyon) qui vont purement et simplement fermer d’ici aux grandes vacances ! Et les subsistantes ne sont pas pour autant protégées, puisqu’on évoque la fermeture de l’agence située dans le Centre commercial St Genis 2.

Et s’il fallait un signe comme quoi le mouvement est plus qu’en marche, c’est le journal La Voix de l’Ain qui vient de nous l’apporter : la SNCF vient d’annoncer la fermeture au 11 juillet prochain du guichet de la gare de St André de Corcy dans l’Ain, sur la ligne Lyon-Bourg en Bresse ! A cette date, en dehors de Lyon et Bourg, il ne restera que les guichets de Sathonay-Rillieux et Villars les Dombes d’ouverts sur cette ligne… Une fermeture qui ne manquera pas d’être abordée lors du Comité de ligne à Bourg le 10 juin prochain ; une manifestation est d’ailleurs prévue à cette date en matinée devant la gare de St André.

Les clients se voient donc contraints de se tourner de plus en plus soit vers Internet, soit vers les guichets des grandes gares (ceux de Lyon Part Dieu risquent d’être encore plus encombrés…). On ne manquera pas non plus de se questionner sur le sort et le devenir des agents de ces agences et guichets qui ferment à tour de rôle : transfert dans d’autres agences/guichets (eux aussi menacés à plus ou moins long terme ?), reclassements, non renouvellement de contrat pour les éventuels CDD ? Au-delà des considérations pratiques pour la clientèle, ces fermetures soulèvent également bien des questions sur l’avenir du personnel et la stratégie de la SNCF…

Vous aimerez aussi

Leave a reply

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.