Les TER Rhône-Alpes expérimentent le WiFi à bord

La Z 23527 en nouvelle livrée TER AURA se met à quai en gare de Lyon Part Dieu le 27 juillet 2017 afin d’assurer un TER à destination d’Avignon.

Après leur rénovation extérieure, les Z 23500 du dépôt de Vénissieux commencent à être équipé du Wifi, une première pour du matériel régional (le parc TGV est déjà pour bonne partie équipé).

Pour le moment, seules les rames qui ont revêtu la nouvelle livrée se voient équipées des modules WiFi. Elles circulent sur l’axe Mâcon-Lyon-Avignon. Niveau technique, à l’instar de ce qui est proposé à bord des TGV, les modules installés permettent de convertir le signal 3G/4G en WiFi ; le débit du WiFi sera donc fluctuant selon la zone traversée. Les Z 23500 proposant le WiFi sont réparables, outre leur livrée, par les autocollants apposés sur les faces extérieures et à l’intérieur des rames. La connexion au portail WiFi nécessite d’indiquer une adresse mail et d’accepter les CGU (Conditions Générales d’Utilisation). L’expérimentation doit être prolongée sur 3 rames circulant entre Lyon et Grenoble (Z 24500 ? Regio2N ?) et doit durer en tout et pour tout 18 mois.

Sticker détaillant la marche à suivre pour se connecter au WiFi à l’intérieur des Z 23500 Rhône-Alpes (crédit photo : @KethuHlengiwe)

 

Voici le portail WiFi testé actuellement sur quelques Z 23500 du parc TER Rhône-Alpes (crédit photo : @KethuHlengiwe)

En parallèle, une autre experimentation est menée sur les lignes de Roanne et Bourg-en-Bresse sur 2 rames AGC. Elle consiste en un vitrage haut-débit athermique et permissif aux ondes, afin de limiter les pertes de débit et d’améliorer la qualité de réception du signal. Cette expérimentation est censée durer une année.

Vous aimerez aussi

Leave a reply

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.