Lyon-Barcelone : retour officiel le 13 juillet 2023

Fin 2022, la coopération entre la SNCF et la Renfe (la société nationale des chemins de fer espagnols), connue sous le nom d’Ellipsos, avait été arrêtée, mettant de facto fin à la desserte TGV entre Lyon et Barcelone opérée sous cette entité.

On savait que la Renfe avait dans l’idée de reprendre à son compte cette desserte : des démarches avaient été entreprises pour réserver des sillons entre les deux métropoles ; des marches à vide de formation des conducteurs espagnols ont eu lieu ces dernières semaines sur ce trajet. C’est désormais officiel : la Renfe (re)lancera la desserte TGV entre Lyon et Barcelone le 13 juillet prochain.

L’annonce a été faite ce lundi 19 juin par Raül Blanco, le président de la Renfe, lors d’une conférence de presse. La compagnie nationale espagnole met ainsi en place un aller-retour quotidien entre la Capitale des Gaules et celle de la Catalogne, sur des horaires analogues à ceux que proposait Ellipsos avant l’arrêt de la liaison :

  • Dans le sens Espagne-France, départ Barcelone 8h22, arrivée Lyon Part Dieu 13h20
  • Dans le sens France-Espagne, départ Lyon Part Dieu 14h30, arrivée Barcelone 19h32

Niveau tarifs, la Renfe annonce un premier prix d’appel de 9€ pour les trajets entre les villes françaises, de 19€ pour un trajet entre l’Occitanie et la Catalogne, et 29 € pour un même trajet au départ de Lyon. La vente des premiers billets se fera à partir de ce mercredi 21 juin.

Tout comme à l’époque d’Ellipsos, ce sont des rames AVE S100 aptes à la circulation en France qui seront utilisées par la Renfe sur cette relation. Nouveauté par contre, ce sont des conducteurs espagnols qui seront au manche de bout en bout. Autre nouveauté, cette liaison sera assurée, dans un premier temps, uniquement du vendredi au lundi (pas de circulation les mardis, mercredis et jeudis).

Dans un premier temps car la Renfe ne compte en rester là : outre l’extension de la desserte tous les jours de la semaine, la compagnie nationale espagnole ambitionne également de lancer une seconde desserte quotidienne entre les deux capitales régionales ; mais elle vise aussi la capitale française, puisqu’elle compte lancer, à l’été 2024, une liaison Paris-Lyon-Barcelone, tout comme une desserte entre Paris, Lyon et Marseille (cette dernière sera d’ores et déjà desservie par le Renfe depuis Madrid à partir du 28 juillet) ! Elle viendrait donc en confrontation frontale avec SNCF, à la fois sur le marché international, ou le groupe français assure déjà 2 AR Paris-Barcelone, et sur le marché intérieur, où elle sera la seconde compagnie étrangère après Trenitalia à proposer des liaisons à grande vitesse franco-françaises. Le tout pile avant les Jeux Olympiques de Paris 2024 ! Il faudra pour cela que les rames Talgo Avril S106 de la Renfe soient homologuées et autorisées à circuler en commercial sur le réseau français (des campagnes de tests ont déjà commencé depuis l’automne 2022).

Sources :