Les Regiolis s’immiscent (déjà) en région lyonnaise | Lyonrail, le portail ferroviaire lyonnais

Les Regiolis s’immiscent (déjà) en région lyonnaise

Un élément Regiolis de la région Franche-Comté assure un TER Lyon Part Dieu-Besançon Viotte

Le Regiolis, nouvel automoteur électrique décliné en plusieurs versions par son constructeur Alstom, a été commandé en 17 exemplaires par la région Rhône-Alpes dans le cadre de la future desserte du CEVA, RER franco-suisse reliant directement les cantons de Vaud et Genève à la Haute-Savoie française. Ces éléments, basés à Annemasse, ne sont donc pas destinés à emprunter les rails de la région lyonnaise.

Néanmoins, plusieurs régions frontalières de Rhône-Alpes ont elles aussi choisi d’acquérir des éléments Regiolis. Si l’Auvergne (désormais fusionnée avec Rhone-Alpes) en a acheté 12 unités pour assurer, entre autres, les TER Clermont-Ferrand-Lyon à partie de la fin de cette année, ce ne sont pourtant pas les exemplaires de cette région qui sont les premiers à atteindre le Capitale des Gaules.

En effet, outre l’Auvergne, la région Franche-Comté s’est également portée acquéreur de 16 rames électriques (série Z51500) au total, dont les premières arpentent les rails de la région depuis l’été dernier. Et ce sont elles qui viennent jusque Lyon, puisqu’elles assurent depuis peu, les samedis et dimanches uniquement, les TER 895800 Besançon Viotte-Lyon Part Dieu (06h51-09h26) et 895804 Lyon Part Dieu-Besançon Viotte (09h41-12h09).

Une occasion pour vous d’apercevoir et de tester ce nouveau matériel, en attendant que leurs petits frères auvergnats ne passent les Sauvages à partir de décembre.

Articles en rapport

Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.